Une jeune entreprise de couverture zinguerie s’est installée à Rozelay

 
Patrice Chapuis et Sébastien Robin ont fondé leur entreprise, Ecko couverture, il y a quelques mois. Si pour le premier, il s’agit d’une continuité dans sa formation de couvreur-zingueur, pour le second, c’est une autre vie professionnelle qui s’ouvre.
 


Ecko couverture a été créée en juin 2019 par Patrice Chapuis et Sébastien Robin. Cette société est installée à Rozelay, plus précisément aux Vieux-Porrots.
 
« J’en avais marre de travailler pour les autres ou le rendement l’emportait sur la qualité du travail », reconnaît Patrice Chapuis. Cet artisan originaire de Saint-Vallier, a passé son CAP de couvreur zingueur grâce aux Compagnons du devoir, « mais je n’ai pas fait mon tour de France », précise-t-il. Il a 13 ans d’expérience et a travaillé dans une entreprise du Creusot, puis à Blanzy et à Saint-Vallier. À 31 ans, il a décidé de monter sa propre entreprise et s’est associé à Sébastien Robin.
 
De l’hôtellerie-restauration à la restauration de toitures

Ce dernier a totalement changé de profession. À 40 ans, il a derrière lui 25 ans dans la restauration. Originaire d’Étang, il a passé son CAP et son BEP d’hôtellerie-restauration au restaurant Le Chalet bleu à Autun. Il a été meilleur apprenti de France en 1996, avant de rejoindre les cuisines de Lameloise à Chagny. Il y restera quatre ans avant de partir dans le Sud, au Saint-Paul , à Saint-Paul-de-Vence, puis au Grand Hôtel du Cap-Ferrat , dans un palace. Toujours sous pression, il a fini par se lasser et a décidé de changer de vie, de se reconvertir et de rejoindre sa Bourgogne natale. Grâce à la Capeb (l’organisation patronale de l’artisanat du bâtiment), il se lance dans la gestion d’entreprise et passe sans transition de la restauration hôtelière à la restauration de toitures.

« On privilégie la qualité, pas le fric »
Les deux compères ont décidé d’unir leurs connaissances pour monter leur entreprise. « C’est vraiment pour faire de l’artisanat et en vivre. On ne se lancera jamais dans la bataille de la concurrence. On a investi dans le strict minimum : un camion, un échafaudage et des échelles. Avec cela, on privilégie la qualité et le service, pas le fric. » Patrice est conscient qu’il faut quand même un minimum : « Il y a 11 ans, j’ai eu l’opportunité d’acheter l’ancienne épicerie des Vieux-Porrots. C’est bien pour y vivre mais il va falloir que l’on trouve un local. Actuellement, nos produits sont stockés chez nos voisins. » Les deux associés ont déjà pas mal de demandes, ils terminent un chantier à Dijon.
Source le JSL du 03 novembre 2019
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
© 2019 ECKO Couverture - Les porrots - 71420 Ciry Le Noble  -  06 43 10 82 30 
 Travaux neufs et rénovation en couverture tuile, ardoise, zinc, bardage..Montceau les mines et dans tous le département 71